Photoshoot for Waterax in Trabuco Canyon, CA USA Saturday March 19th, 2016.

Gagner un nouveau marché tout en luttant contre les incendies

L’entreprise canadienne WATERAX éteint des feux et cherche de nouveaux débouchés en Europe. L’augmentation des feux de forêt ainsi que l’Accord économique et commercial global (AECG) conclu entre le Canada et l’UE il y a un an, qui élimine 98 % des tarifs, ont incité l’entreprise à demander l’aide du Service des délégués commerciaux du Canada (SDC) en vue de prendre de l’expansion dans de nouveaux marchés sur ce continent.

L’entreprise basée à Montréal, qui fabrique des pompes à eau portables, a été créée en 1898. Cependant, ce n’est qu’en 2010, lorsque trois étudiants au MBA pour cadres ont acheté l’entreprise et ont changé son nom pour WATERAX, qu’elle a commencé à exporter son équipement de lutte contre les incendies destiné à l’extérieur.

En raison de la hausse de la température, les feux de forêt sont devenus un problème partout en Europe. L’été dernier, une vague de chaleur intense s’est abattue sur le continent et a provoqué des incendies meurtriers. En Grèce, un état d’urgence a été déclaré en raison des incendies, qui ont fait 74 morts et forcé des milliers de gens à fuir pour échapper aux flammes. Les feux ont aussi détruit environ 25 000 hectares de forêt en Suède et ravagé des forêts de la Laponie en Finlande.

« Ce qui était une anomalie dans la saison des incendies est maintenant la nouvelle norme. Ce n’est plus une saison de feu, c’est une année de feu », déclare Marcello Lacovella, vice‑président des ventes et du développement commercial de WATERAX.

lire l’article